Les difficultés liées à la vente de parts d’une SCI

> Vente de parts d’une SCI : trouver un acheteur

L’associé peut vendre ses parts. Toutefois, le premier obstacle à surmonter par le vendeur, appelé le cédant, va être de trouver un acheteur, le cessionnaire.

En effet, toute annonce est interdite par la loi. Ainsi, les parts de sociétés civiles immobilières, si elles peuvent être cédées, ne sont pas négociables.

> Vente de parts d’une SCI : obtenir l’accord des associés

La SCI, particulièrement lorsqu’elle est créée dans un cadre strictement familial, est par vocation une structure fermée. Pour vendre ses parts à un tiers, il faut obtenir l’accord des autres associés. En conséquence de quoi, il arrive qu’un associé souhaite céder une seule fraction de ses parts pour obtenir des liquidités. Mais il est aussi possible qu’il veuille se retirer purement et simplement, en cédant la totalité de ses parts.

> Vente de parts d’une SCI : un processus très encadré

En tout état de cause, le processus est encadré à la fois par le Code civil et par les statuts de la société.

Contactez le cabinet Schaeffer par téléphone au 01.55.90.55.15