Home Blog Articles La différence entre un expert-comptable fiscaliste et un avocat fiscaliste

La différence entre un expert-comptable fiscaliste et un avocat fiscaliste

La différence entre un expert-comptable fiscaliste et un avocat fiscaliste

Qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un contribuable, des questions concernant la fiscalité font nécessairement partie du quotidien. Afin de résoudre des problèmes ou des questions parfois complexes, il convient de bien choisir son interlocuteur.

Vous pouvez contacter nos avocats spécialisés pour vous conseiller dans le cadre de vos démarches.
Sommaire :

L’expert-comptable et l’interprétation des chiffres

L’expert-comptable permet à l’entreprise de traduire ses problématiques économiques en langage comptable. Il est capable de conseiller l’entrepreneur ou le particulier dans de nombreux domaines, notamment sur la gestion, l’activité financière de l’entreprise, parfois même sur son organisation.

L’expert-comptable a en charge la comptabilité et la fiscalité courante, l’établissement de simulations fiscales afin de présenter les différentes options disponibles au contribuable personne physique ou morale, conseille sur les problématiques fiscales (notamment les TPE et PME).

L’avocat fiscaliste et les problématiques fiscales

L’avocat fiscaliste a souvent l’occasion d’intervenir lorsque les problématiques fiscales qui se posent deviennent sérieuses. Il gère bien évidemment le contentieux fiscal, notamment face à l’administration dans le cadre de contrôles fiscaux, mais il est également à même de conseiller les particuliers et les entreprises.

L’avocat fiscaliste, expert dans son domaine, réalise ainsi des audits fiscaux permettant de prévenir et de rectifier les risques fiscaux, et répond à des problématiques concernant des sujets pointus de la fiscalité. Il est capable d’évaluer la faisabilité d’un montage juridique, accompagne la création des activités réglementées, donne des conseils pertinents sur les régimes fiscaux les plus avantageux au cas par cas ainsi que sur les décisions d’investissement.

Le recours aux deux professionnels

Recourir à l’expertise de ces deux professionnels est parfois la meilleure solution. L’un peut en effet être spécialisé dans un domaine que l’autre ne maîtrise pas ou ne souhaite pas traiter.

C’est notamment une collaboration utile dans le cadre d’un contrôle fiscal, puisque l’expert-comptable transmettra son analyse ainsi que les pièces nécessaires à l’avocat fiscaliste, qui lui, se concentrera sur le respect et la conformité des procédures du contrôle fiscal. Grâce à l’expert-comptable, l’avocat sera à même de préparer sa défense efficacement.

Le cadre du conseil fiscal

En ce qui concerne le conseil fiscal, il est recommandé de recourir à un avocat fiscaliste.

Il dispose, comme tout avocat, du monopole du conseil juridique, et sa formation en droit lui offre les meilleures armes pour conseiller les particuliers et les entreprises en matière de droit fiscal.

 

L’expert-comptable pourra faire appel à l’avocat fiscaliste pour sécuriser une déclaration fiscale et/ou un montage. Il pourra demander une consultation fiscale écrite servant à couvrir le risque pour toute incertitude sur un ou plusieurs point en droit fiscal.

Afin de protéger au mieux vos droits, notre équipe d’avocats spécialisée en fiscalité se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et sécuriser l’ensemble de vos opérations.  Vous pouvez nous contacter quelle que soit votre problématique au 01 55 90 55 15, un seul numéro pour tous vos renseignements.

Un devis gratuit et sans engagement pourra être réalisé et ce, en toute confidentialité afin de défendre au mieux vos intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez le cabinet Schaeffer par téléphone au 01.55.90.55.15