Schaeffer Avocats Immobilier > Blog > Droit Immobilier > L’immobilier, le placement préféré des français, mais à quel prix ?

L’immobilier, le placement préféré des français, mais à quel prix ?

L’immobilier, le placement préféré des français, mais à quel prix ?

Depuis de nombreuses décennies déjà, investir dans l’immobilier est le placement préféré des français qui souhaitent se constituer un patrimoine foncier. Qu’importe leur âge et les moyens financiers qu’ils possèdent, la pierre est plébiscitée. Selon certains sondages, près de 80% des locataires investiraient dans leur résidence principale en tant que propriétaires s’ils le pouvaient.

Diverses raisons rentrent en jeux, comme « constituer un patrimoine pour son avenir », « constituer un patrimoine pour l’avenir de ses enfants », « sécuriser sa situation à la retraite ». C’est également un sentiment de fierté qui prédomine et de réussite sociale.

Quelles sont les lois qui régissent ces placements ?

Heureusement, pour aider les personnes intéressées dans leur démarche, un large panel législatif de lois a été mise en place au fil des années, de nouveaux ministres venant imprimer leur patte et remplaçant ainsi d’anciens dispositifs.
Ainsi, le dispositif Censi-Bouvard ne devrait pas tarder à disparaître, mais la loi Pinel est maintenant pour le moment. La loi de Robien a également fait son temps et a disparu. Mais toutes les personnes ayant fait l’acquisition d’un bien immobilier sous ces dispositifs conservent les prérogatives induites.
En ce qui concerne les modalités d’achat et de vente par exemple, c’est la loi ALUR qui régit toutes les règles.
Quand il s’agit du fiscal, on va retrouver le statut de Loueur Meublé non Professionnel mais aussi d’autres statuts.

Des crédits à taux avantageux qui encouragent à l’achat

Depuis le début de l’année plus de 37 milliards d’euros ont été produits pour les crédits immobiliers, ce qui constitue un record. Cela peut s’expliquer en partie par une peur que ces taux de crédits disparaissent et remontent, à des taux bien plus élevés comme c’était le cas précédemment, jusqu’à parfois 5 ou 10%.

Contactez le cabinet Schaeffer par téléphone au 01.55.90.55.15